Actuaire, cette fonction importante et méconnue

Nous proposons de présenter, à travers des réponses à quelques questions, une fonction qui peut avoir un rôle important dans le secteur financier et qui est peu connue du grand public, celle d’actuaire.

  • Que font les actuaires ?

Avant de parler du rôle des actuaires, présentons un panorama de fonctions exercées actuellement par des actuaires. La présentation sera limitée à l’Afrique francophone et sera faite à partir de quelques exemples.

Dans différents pays d’Afrique francophone, plusieurs sociétés d’assurance sont actuellement dirigées par des actuaires. La plus importante société d’assurance vie de la zone CIMA, en terme de chiffre d’affaires, basée en Côte d’Ivoire, est dirigée par un actuaire.

Une des premières sociétés de micro assurance de la zone, basée au Burkina Faso, a pour fondateur et président un actuaire. Le fondateur et président d’une société d’assurance vie innovante au Cameroun est actuaire.

L’un des plus importants groupes d’assurance de la zone CIMA présent dans différents pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre est dirigé par un actuaire.

Parmi les personnalités de différents pays qui ont posé les fondations de l’assurance en Afrique francophone, on peut compter deux éminents actuaires dont l’un est probablement une des références absolues de l’assurance au Sénégal.

Les actuaires exercent également des fonctions en dehors du secteur de l’assurance.

Citons l’exemple d’une banque dynamique au Sénégal dont le fondateur et directeur général est actuaire ou l’Institution de Retraite au Sénégal dont une des chevilles ouvrières a longtemps été un actuaire.

Bien entendu, tous les actuaires ne sont pas dirigeantsd’entreprise et exercent des fonctions à différents niveaux. Cette présentation non exhaustive donne un aperçu de ce à quoi peut mener la profession d’actuaire.

 

  • Comment présenter la fonction d’actuaire ?

Comment présenter l’actuaire autrement que par les quelques fonctions exercées ?

Un parallèle peut être fait avec des professions plus connues comme celle d’architecte ou d’ingénieur en génie civil.

De la même façon qu’un architecte ou un ingénieur doit, par ses évaluations, permettre la création de bâtiments ou de ponts qui répondent à un besoin dans la durée sans risque pour les usagers et les propriétaires de l’ouvrage en question, un actuaire doit permettre, par ses évaluations, de préparer les conditions de pérennité et de respect d’engagements futurs de l’organisme pour lequel il ou elle travaille.

Par exemple, lorsqu’un actuaire participe à la conception d’un produit d’assurance ou de retraite,  les évaluations préalables qu’il doit réaliser peuvent avoir deux conséquences :

– si les évaluations ont été réalisées de façon appropriée, la commercialisation du produit permettra d’offrir des services supplémentaires aux clients tout en donnant les moyens à la société d’assurance ou la caisse de retraite d’être en mesure de rendre le service attendu pendant des années et de générer des ressources qui la renforcent
– à l’inverse, lorsque les évaluations préalables ont été mal faites, la commercialisation du produit peut générer dans le long terme des difficultés pour la société d’assurance ou la caisse de retraite, difficultés qui peuvent aller jusqu’à mettre celle-ci en péril

Le rôle d’un actuaire peut être décrit de façon synthétique comme celui en charge de préparer un cadre général devantpermettre à un organisme de tenir ses engagements dans la durée avec une pérennité dans son exploitation et dans un environnement présentant des aléas.

On pourrait également dire que l’un des rôles de l’actuaire est de permettre la maitrise ou le contrôle des conséquences financières découlant des aléas dans lequel évolue un organisme pour limiter les risques financiers.

Une société d’assurance ou une caisse de retraite évoluent chacune dans un environnement d’aléas car leur fonctionnement futur dépend d‘événements aléatoires pour lesquels elles n’ont pas de prise.

Une société d’assurance ignore le montant de prestations qu’elle aura à régler dans une ou plusieurs années alors qu’elle doit prendre des engagements dès le départ; une caisse de retraite ignore le montant de pensions dues dans le futur alors qu’elle doit fixer le montant de pension dès le départ.

Dans les deux cas, les montants en question dépendent de données aléatoires futures comme la fréquence et le niveau des prestations pour la société d’assurance ou le nombre d’allocataires de pensions pour la caisse de retraite.

L’actuaire doit aider à mettre en place le cadre général pour contrôler l’impact financier d’événements aléatoires qui relèvent de la prévision ou de la prédiction.

Il faut comprendre ici contrôler l’impact financier comme on dirait contrôler la trajectoire d’une voiture; dans les deux cas, il faut disposer d’instruments permettant d’avoir une visibilitéet de mettre en œuvre des ajustements pour aller dans le sens souhaité.

 

  • Comment procèdent les actuaires ?

Pour préparer le cadre général mentionné plus haut, les actuaires s’appuient principalement sur des outils mathématiques et d’analyse de données pour évaluer, par anticipation, les conséquences financières d’événements aléatoires futurs.

Pour préparer le cadre général en question, les actuaires doivent travailler de concert avec différentes fonctions clé de l’organisme pour lequel ils interviennent, fonctions clé comme la gestion financière, la comptabilité, le juridique, l’informatique, le commercial, la gestion de contrats et dossiers.

L’actuaire doit, pour cette raison, être en mesure de comprendre ces fonctions clé ou être sensibilisé aux besoins ou préoccupations de ces fonctions.

Ce rôle, point de jonction de différentes fonctions, exige de l’actuaire une compétence variée ou multiple.

Les actuaires interviennent, en général, à différents échelons de sociétés d’assurance, de caisses de retraite, d’organes de régulation de l’assurance, de sociétés de conseil, d’audit ou de banques.

Dans le secteur des assurances en Afrique francophone, la fonction d’actuaire est de plus en plus reconnue; elle est peu sollicitée dans les autres secteurs et, à notre connaissance, reste peu connue du grand public.

Par Fodé keita

source Financial Afrik