LANCEMENT DU NOUVEAU MASTER EN ACTUARIAT

Le lancement de son Master en Actuariat a eu lieu hier en présence du président et Directeur de l’Institut Interafricaine de Formation en Assurance et en Gestion des Entreprises M. Mandaw Kandji. Ce Master vise à faire de l’étudiant un spécialiste de la finance quantitative et de la Gestion des risques. Sur ce, l’étudiant doit avoir de solides connaissances en méthodes statistiques, en  mathématiques financières, en économie appliquée, à la finance, en informatique mais aussi connaître les outils managériaux, commerciaux, économiques, comptables, juridiques et fiscaux liés à son environnement de travail. 

IFAGE a été créée par un professionnel de l’assurance du nom de M. Mandaw Kandji. Pour diversifier son offre de formation l’Institut a lancé de nouveaux programmes en tenant compte du besoin des acteurs du secteur financier. C’est à cet effet que des programmes innovants tels que l’actuariat, la Gestion de patrimoine, la Gestion des risques et la comptabilité audit et contrôle de Gestion ont été mis en place. D’où l’insertion de la majeure partie des diplômés.

Ayant comme objectif de former les actuaires capables de s’adapter à diverses situations et étant capables d’innover dans les méthodes d’analyse afin de conduire jusqu’au bout des études pour modéliser les risques financiers et assuranciels, le Master Professionnel  en Actuariat va permettre d’élaborer, tarifier et valoriser des contrats d’assurance Vie et des contrats d’assurance Non Vie, d’évaluer les produits financiers, d’investissements et la Gestion de portefeuille, de former sur les techniques de base de l’actuariat, de créer des profils polyvalents pour le secteur financier. Cette formation accorde aussi une grande importance aux domaines juridiques, comptables, fiscaux et commerciaux dans lesquels l’actuaire intervient.

Mandaw Kandji, président et Directeur de l’Institut se réjouit de l’importance de cette formation et remercie très chaleureusement le comité d’organisation qui a réussi son pari. “La mise en place du programme de Master en Actuariat permet d’anticiper sur les réformes que la Conférence Interafricaine des Marchés d’Assurance  (CIMA) va engager tôt ou tard et qui devrait déboucher sur solvabilité u2.
Au-delà de l’assurance, l’actuariat couvre, en terme de Gestion des risques, le secteur bancaire, le secteur de prévoyance sociale et s’étend de plus en plus au secteur industriel”, a précisé M. Mandaw Kandji.